Wall Street : RAS ?

Si nous avons eu quelques tergiversations ces derniers jours sur les indices américains, il ne s’est au final pas passé grand chose à Wall Street. RAS ?

PS : attention pas d’analyse mardi soir prochain. RV dans deux semaines, sauf évènement important et remise en cause de mes tracés.

Dow Jones :

Côté Dow Jones, force est de constater qu’on a presque fait du surplace ces derniers jours. Toujours pas de 20.000 au compteur, une dérive latérale qui se poursuit, et des Bollingers qui se resserrent fortement. Vers une sortie après l’intronisation de Trump ?

C’est une possibilité. Reste toujours la même question que la semaine dernière : dans quel sens se fera la sortie, et ne risque-t-on pas d’avoir des faux signaux ? Je vous ferai en tout cas la même réponse, car rien n’a vraiment changé, à l’exception du niveau des obliques 🙂

Nous sommes en effet dans une configuration qui peut paraître claire, avec une très nette tendance haussière. En même temps, le Dow Jones n’a pas connu de repli digne de ce nom depuis l’élection de Trump. Il a repris depuis 2000 pts en ligne droite, et aurait donc bien besoin d’une pause, pour ne pas dire un repli. L’oblique orange autour des 19510 pts semble un minimum pour un tel repli, qui ne représenterait alors que 23.6% de la hausse de ces deux derniers mois. Le seuil des 38.2% est lui sur les 19190, mais semble plus difficilement atteignable, sauf à remettre en cause l’accélération haussière de début décembre.

Pour les prochaines séances en tout cas, on surveillera la poursuite de la dérive horizontale, avec risque d’aggravation suite à la séance de ce mardi et une clôture sous la MM20 (mais c’était également le cas mardi dernier…). En cas de cassure des 19700/19720, le Dow Jones devrait revenir sur la zone des 19510 pts, où se trouve une oblique orange. En extension, il pourrait aller chercher les 19400, médiane du marabozu du 7 décembre, mais pour les bulls, il ne vaudrait mieux pas aller en dessous.

A la hausse, seule une clôture au delà des 20000 pts permettrait a priori de relancer la hausse. Attention toutefois à la résistance orange située non loin de là, actuellement vers 20140. Il faudrait donc idéalement s’affranchir également de cette dernière pour viser la résistance suivante, autour des 20600 pts.

Scénarios des semaines précédentes :

Notre scénario vendeur de décembre est toujours en mode dégradé. Compte tenu de l’évolution de ces dernières semaines, je reste dans le scénario évoqué la semaine dernière, à savoir une sortie partielle en cas de retour sur l’oblique orange, autour des 19510. Nous évaluerons alors le niveau de sortie de la deuxième moitié de la position, pour autant que nous ne nous fassions pas sortir sur stop d’ici là.

Scénario 2 : (mode dégradé)
Vente : 19360 (07/12/16)
Objectif 1 : 19500/19510 (ajusté au niveau du support orange)
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : 19516 (07/12/16)
Stop : 20171 (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénarios pour la semaine à venir :

La hausse est engagée depuis trop longtemps pour nous risquer à prendre le train en route. Je retire par ailleurs le scénario vendeur proposé la semaine dernière. Avec la poursuite de la dérive latérale, il existe en effet un risque non négligeable que cela suffise au marché pour repartir de l’avant.

Scénario 1 :
Achat : …..
Objectif 1 : …..
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : …..
Stop : ….. (à remonter dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénario 3 :
Vente : …..
Objectif 1 : …..
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : …..
Stop : ….. (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Pour une meilleure compréhension de ces scénarios, je vous recommande vivement de lire la page « Comment suivre mes scénarios sur les marchés américains « .

 

Nasdaq Composite :

Côté Nasdaq, la progression vue la semaine dernière a été un peu contrariée, avec une évolution globalement stable depuis mardi dernier. Mais ce n’est pas réellement une surprise, puisque j’avais évoqué ce probable ralentissement. Graphiquement toutefois, la tendance reste pour l’instant toujours haussière, comme en témoignent la MM20 et la Bollinger supérieure, ou encore la mèche basse de la bougie de jeudi dernier.

Je reprendrai donc mon analyse de mardi dernier, qui faisait état d’une certaine similitude avec la configuration de décembre, avec quelques jours de repli, suivis d’une accélération puis d’une progression qui s’arrondit.

Si la similitude devait se poursuivre, la hausse devrait se poursuivre, mais se ralentir et se faire plus hésitante à l’approche des 5600 pts, ce qu’elle a d’ailleurs peut être déjà commencé à faire depuis quelques séances.

J’alertais également les fans d’Elliot (ce qui n’est pas du tout mon cas 🙂 ), quant au décompte actuel : on y voit très clairement une hausse en 5 vagues, aussi bien à court terme (depuis début novembre) qu’à moyen terme (depuis février 2016). Selon ce même Elliot, nous serions donc en vague 5 à CT comme à MT. La fin du mouvement haussier pourrait donc ne pas être loin… Pourquoi pas au moment de l’investiture de Trump ?

Pour les prochaines séances donc, on continuera de surveiller avec intérêt la poursuite du mouvement haussier et tout signe éventuel d’affaiblissement ou de retournement. Graphiquement, difficile en tout cas d’identifier un objectif très précis pour ce mouvement. Et même à la baisse, il n’est pas évident non plus de définir avec précision le seuil à ne pas enfoncer. On pourrait évoquer comme la semaine dernière la zone des 5490/5510, correspondant aux plus hauts de décembre, ou encore la MM20. Cette zone a d’ailleurs parfaitement fonctionné jeudi dernier.

Mais les récentes phases de repli nous montrent que ce n’est pas suffisant. On surveillera donc avant tout d’autres critères, comme une augmentation des volumes et de la volatilité, l’ouverture d’un gap baissier, ou la cassure très nette des supports évoqués (avec par exemple la médiane de la bougie formée se retrouvant au niveau desdits ex-supports), sachant que l’objectif d’un tel repli pourrait se situer dans un premier temps au niveau de la base du canal vert.

Attention toutefois à ne pas vouloir trop anticiper un éventuel retournement : d’une part la tendance reste pour l’instant très clairement haussière, et d’autre part l’approche d’Elliot est non seulement controversée, mais elle est quoiqu’il en soit beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Il y a tellement de cas correctifs que cela me fait dire que c’est une approche qui marche toujours après-coup, mais beaucoup moins en prédictif… 🙂

Scénarios des semaines précédentes :

Je ne vous avais pas proposé de scénario, compte tenu d’une configuration et d’une évolution prévue difficile à jouer.

Scénarios pour la semaine à venir :

La situation reste toujours aussi délicate, et même si mon scénario d’évolution du Nasdaq semble se dérouler sans anicroche ces derniers jours, il reste difficile d’entrer à la hausse sur les niveaux actuels, tandis que tout scénario baissier semble délicat à mettre en place, tant au niveau de son point d’entrée que de ses objectifs. Je m’abstiens donc à nouveau…

Scénario 1 :
Achat : ….
Objectif 1 : ….
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : ….
Stop : …. (à remonter dès que l’objectif 1 est atteint)

Scénario 2 :
Vente : ….
Objectif 1 : ….
Objectif 2 : à définir
Seuil d’alerte : ….
Stop : …. (à abaisser dès que l’objectif 1 est atteint)

Pour une meilleure compréhension de ces scénarios, je vous recommande vivement de lire la page « Comment suivre mes scénarios sur les marchés américains « .

Avertissement

Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL, son gérant, et auteur de cette analyse graphique, n’ont pas le statut d’analyste financier. Cette analyse graphique constitue une communication purement informative à caractère promotionnel, et n’a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l’indépendance des analyses financières. Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL ne sont donc pas soumis à l’interdiction d’effectuer des transactions sur les instruments financiers concernés dans cette communication avant sa diffusion. Michel DELOBEL s’engage toutefois à rester le plus objectif possible et à ne pas orienter ses analyses pouvant créer un éventuel conflit d’intérêt.

Cette communication s’appuie sur des informations et des études de place considérées comme étant fiables à la date de leur diffusion, mais aucune attestation ou garantie, expresse ou tacite, n’est donnée quant à la fiabilité ou au caractère complet de ces informations, qui ne doivent pas être exploitées comme telles. La recommandation est susceptible d’évolution ou d’invalidation à tout moment sans que Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL puissent en informer au préalable le lecteur.

Fenêtre-sur-cours.com, ACGest et Michel DELOBEL ne garantissent donc pas ces éléments et ces communications ne peuvent engager leur responsabilité. Les placements sur instruments financiers sont susceptibles de variation à la hausse et à la baisse et présentent un risque de perte en capital. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et elles ne sont pas constantes dans le temps. La communication ne constitue pas une incitation à investir. Elle ne fait pas autorité ni ne peut se substituer au jugement propre des investisseurs, et n’est pas censée être l’unique base d’évaluation des stratégies ou instruments financiers présentés. L’investisseur doit consulter avant tout investissement le prospectus simplifié ou tout document d’information relatif à l’instrument financier, et prendre contact avec son conseiller financier habituel.

Cette communication s’adresse à une clientèle autonome et avertie, disposant d’une bonne connaissance des marchés et outils boursiers, acceptant les aléas boursiers. Si ce n’était pas le cas, ACGest propose des formations adaptées. Le lecteur/client restera quoiqu’il en soit seul juge de l’opportunité des opérations qu’il pourra être amené à conclure et doit apprécier ses choix d’investissement en fonction de sa situation financière, de son expérience, et de ses objectifs en matière de placement ou de financement (notamment selon son degré d’acceptation du risque de perte et selon la durée d’investissement envisagée).

S'abonner aux publications du site