Un point MT/LT sur les indices américains (Partie 3)

Après avoir fait un point sur la configuration LT du Dow Jones et du Nasdaq, voici comme promis un tour d’horizon du S&P500. Sorte de synthèse entre le Dow Jones et le Nasdaq, l’indice S&P500 est peut être le plus représentatif des marchés américains. Il a en tout cas le mérite, nous allons le voir, d’être relativement clair d’un point de vue graphique. Lire la suite...

Comme pour le DJ et le Nasdaq, commençons par une vue TLT de notre indice, avec le graphique ci-dessous qui remonte aux années 1950.

SP-0211LT

Les premiers tracés qui viennent à l’esprit sont les parallèles violettes, qui encadrent l’évolution du SP de son origine à nos jours. Pour autant, le haut de ce canal n’est issu que d’un seul point clé digne de ce nom, le sommet de 2000, le deuxième point d’appui (le sommet de 1957) étant un point plus secondaire. Mais si nous avons tenu à conserver ces tracés, c’est avant tout pour les deux parallèles en pointillés violets, qui constituent quelque part la médiane de ce canal, et passent elles par des points clés bien plus nombreux.

Viennent ensuite les parallèles vertes. Ce sont en fait peut être les tracés les plus pertinents, car validés par le plus de points clés. Ce sont en fait ces parallèles qui guident principalement le marché depuis plus de 50 ans et ce sont donc sur elles que nous allons nous appuyer en priorité, même si nous ne négligerons pas les médianes violettes.

Viennent enfin les parallèles en pointillés bleus, qui nous semblent également pertinentes à horizon LT, même si elles n’entrent actuellement pas vraiment en jeu. C’est par contre plus le cas de leur médiane, que nous avons toutefois tracée en trait fin pour ne pas trop en rajouter sur un graphique déjà bien chargé.

Avant de zoomer un peu pour y voir plus clair, revenons en aux obliques vertes et à l’élément principal de ces derniers mois : le franchissement en décembre 2010 et janvier 2011 de la troisième parallèle verte, après un échec en avril 2010. Ce franchissement, associé à d’autres éléments que nous verrons sur le graphique LT ci-dessous, permet de confirmer la fin de l’épisode baissier 2008/2009 et tout en renforçant la tendance haussière TLT du S&P500.

Pour autant, nous allons voir sur le graphique ci-dessous que l’évolution des prochains mois ne sera pas forcément de tout repos.

SP-0211MT

En effet, si le S&P500 est bien passé au delà de l’oblique verte, et au delà de deux autres résistances – l’une horizontale au niveau des 1220 pts et l’autre baissière en pointillés rouges -, il devrait être rapidement confronté à la médiane bleue, puis surtout au haut du canal rouge, à la seconde médiane en pointillés violets, et à l’horizontale des 1550/1570 joignant les points hauts de 2000 et 2007. Des résistances qui laisse un petit potentiel de progression à court terme, mais qui devraient finir par provoquer un mouvement de consolidation, en guise de pull back sur les tracés franchis ces derniers mois.

Tant que le S&P ne repassera pas sous l’horizontale des 1220 et l’oblique en pointillés rouges, la tendance restera toutefois haussière, d’autant qu’il a également formé une belle tasse avec anse sur 2008/2010. Tant qu’il ne s’aventure donc pas trop sous les 1200 (la MM20 devrait venir en renfort dans les prochains mois), le marché sera alors en mesure de repartir de l’avant, avec en ligne de mire le franchissement de l’horizontale des 1550/1570, permettant d’envisager une poursuite haussière en direction de l’objectif de la tasse avec anse.

A contrario, en cas de cassure de la zone de support des 1200, il sera intéressant de regarder jusqu’où l’indice est monté pour voir quelle résistance a pris le pas sur les autres.

Un échec contre la résistance rouge indiquerait que le marché est toujours sous l’emprise du biais baissier en place depuis 10 ans, et un retour sur la médiane rouge serait alors envisageable.

Un échec contre l’une des obliques haussières ou contre l’horizontale des 1550/1570 serait moins problématique en apparence, même si un retour sur la base des canaux concernés pourrait être envisagé et offrirait un potentiel de repli conséquent.

Si la tendance est actuellement très favorable sur le S&P, et si le scénario privilégié reste celui d’une poursuite de la hausse, avec toutefois un pull back probable sur les 1200/1220, le risque vient surtout de l’absence de réels supports à proximité en cas d’enfoncement des 1200 pts. Seule la zone des 1000 pts où se trouvent une horizontale et la médiane rouge s’offrirait en effet au marché pour enrayer le repli. Il faudra donc être vigilant par rapport à cette possibilité, même si le scénario privilégié reste celui d’une poursuite de la hausse à MT/LT, avec à terme un franchissement des 1550/1570.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.