Un point MT/LT sur les indices américains (Partie 2)

Après avoir fait un point long terme sur le Dow Jones vendredi dernier, voyons voir dans quelle configuration se trouve le Nasdaq Composite. Si l’historique de données est bien moins important que pour le Dow, puisque nous ne pouvons remonter au delà de 1985, il n’en est pas moins suffisant pour se faire une idée précise des enjeux de la bataille actuelle entre haussiers et baissiers. Lire la suite...

Comme pour le Dow, commençons par prendre en peu de recul et poser les premières pierres de notre analyse.

NAS-0211LT

Sur le graphique ci-dessus, en bougies mensuelles, nous avons tracé quatre faisceaux de parallèles, l’évolution du Nasdaq sur ces 25 dernières années étant bien plus chaotique que celle du Dow.

Les parallèles principales sont les obliques vertes, joingnant notamment les points bas de 1990 et 2009, ou encore les points bas de 1998, avril 2001 et les points hauts de 2004 et 2007. Mais le fait même que certaines aient du être doublées traduit bien la complexité de l’évolution du Nasdaq, en raison notamment d’une volatilité particulièrement importante, conséquence directe de la bulle internet.

Nous avons donc complété ces tracés vert avec d’autres obliques, en pointillés serrés violet et en pointillés bleu pour ce qui est des tracés haussiers.

Du côté des tracés baissiers, nous n’avons par contre retenu que les obliques rouges, qui nous semblent les plus pertinentes, même si la pointe de mars 2000 n’est pas vraiment prise en compte.

En fait, nous aurions même pu ajouter un cinquième faisceau, en joignant plus ou moins précisément les points hauts de 1987, 1993, 2004 et 2007 et les points bas de 1996, 1998 et avril 2001. Une parallèle aurait alors permis de relier les points bas de 1987 et 2002. Mais il nous semble que le graphique est déjà assez chargé comme cela.

Une fois ces tracés posés, intéressons-nous d’un peu plus près à la configuration de ces dernières années, et aux niveaux atteints par le Nasdaq actuellement. Et la première chose qui saute aux yeux, c’est que nous avons sur les niveaux actuels une belle convergence de tracés, les plus significatifs étant les deux obliques vertes et l’oblique bleue. La résistance baissière rouge demande elle à être confirmée, étant issue uniquement du point haut de l’an 2000, tandis que la précédente résistance rouge a été franchie il y a à peine quelques mois.

Pour y voir plus clair, zoomons un peu sur ces 10 dernières années. On y retrouvre nos tracés détaillés ci-dessus, auxquels nous n’y avons ajouté que trois parallèles et le canal bleu clair qui guide actuellement la tendance haussière.

NAS-0211MT

L’une des informations principales de ces derniers mois est le franchissement de l’oblique rouge, mettant fin a priori à la tendance « baissière » de ces 10 dernières années. A priori car il reste encore l’oblique baissière en pointillés rouge (même si cette dernière n’a pas été confirmée jusqu’à maintenant), et tendance « baissière » entre guillemets car hormis l’épisode de bulle de l’an 2000, la tendance est plutôt neutre depuis 10 ans.

C’est pour cela que nous allons nous intéresser aussi beaucoup aux horizontales noires, et notamment à celle des 2860/2870 passant par les plus hauts de 2007. Le franchissement de ce seuil serait un signal fort, car il confirmerait cette fois clairement la sortie du canal rouge, tout en offrant un biais haussier à la tendance du Nasdaq. Mais la tâche ne sera pas aisée, car il faudra s’affranchir avant cela des deux résistances en pointillés bleu et en pointillés rouge, puis de l’oblique verte située juste au dessus des cours actuels.

Si le Nasdaq 100 n’avait pas déjà franchi il y a quelques semaines l’équivalent de cette horizontale des 2860/2870, il y aurait de quoi privilégier un repli important au contact des niveaux actuels, direction au minimum l’oblique verte suivante et en pull back sur l’oblique rouge, puis pourquoi pas en direction de la troisième horizontale voire la dernière oblique verte.

Mais le comportement du Nasdaq 100 nous oblige à regarder aussi vers le haut. Rien ne dit que les résistances actuelles seront franchies dans l’immédiat et du premier coup. Mais si un retour sur les 2540, voire même sur l’oblique rouge reste tout à fait possible, il s’agit d’envisager sérieusement l’option d’une poursuite haussière, en direction déjà de l’oblique en pointillés violet.

Une telle option ne serait d’ailleurs pas forcément si haussière que cela à MT, le canal violet laissant un important potentiel de repli au marché, mais nous aurions suffisament de supports à disposition pour suivre une éventuelle reprise en main du marché par les vendeurs. Le franchissement par contre de la dernière résistance violette mettrait par contre probablement un terme à l’épisode d’éclatement de la bulle techno, ouvrant la voie à une nouvelle ère

En attendant, les incertitudes restent grandes, et derrière un biais haussier né de la sortie du canal rouge, du comportement du Nasdaq 100, et naturellement du caractère haussier des parallèles vertes notamment, il reste difficile de privilégier un scénario en particulier pour les prochains mois. Nous avons par contre bon nombre de tracés importants à proximité, qui nous aiderons à y voir plus clair. Nous essaierons aussi de voir dans les prochains jours si une analyse du S&P500 nous permet de privilégier un scénario plutôt qu’un autre.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.