Point sur le DAX au 13/01/10

Comme promis ces derniers jours, et après une fin d’année 2009 et un début d’année 2010 clairement haussière sur les marchés, nous vous proposons de faire une petite analyse graphique du DAX. Alors que le marché consolide depuis quelques jours, ce qui est a priori tout à fait sain après la phase de hausse enregistrée depuis le 21 décembre, il nous a semblé intéressant de faire un point sur les niveaux atteints par le DAX, ou en passe de l’être, à l’image de ce que nous avons vu mardi soir pour les marchés américains. Lire la suite...

Après s’être extrait début septembre de son canal baissier MT rouge, après avoir testé l’horizontale des 5860, puis avoir fait un pull back sur le tracé rouge devenu support, le DAX a fini par franchir ces mêmes 5860 à la mi-décembre. Il a alors lentement mais sûrement poursuivi jusqu’aux 6070, franchissant au passage le seuil psychologique des 6000 pts à l’image des 4000 pour le CAC.

DAX-0110LTMais ces 6070, et surtout le niveau des 6180 situé juste au dessus, n’ont rien d’anodin, comme on peut le voir sur le graphique mensuel ci-joint. Il s’agit en effet de la zone de support qui avait été cassée  à l’automne 2008 lors de l’éclatement de la crise financière et de la faillite de Lehman Brothers. Un seuil des 6180 qui est en place sur le DAX depuis plus de 10 ans, puisqu’il correspond au sommet réalisé en juillet 1998 après le fort mouvement haussier des années 96 à 98, et qui avait vu l’indice retomber sous les 4000 moins de 3 mois plus tard! Un niveau qui sera finalement franchi fin 99, avant de servir de support fin 2000, puis de résistance au printemps 2001. Il ne sera retesté que 5 ans plus tard, en mai 2006, provoquant alors aussi un brutal retour sur les 5250, avant d’être franchi en octobre. Il sera ensuite de nouveau testé en mars 2008, puis en juillet, avant d’être enfoncé en septembre 2008 pour la suite que l’on connait.

DAX-130110Nous y revoilà donc, ou presque, ce qui incite à une certaine méfiance. Si l’approche de ce niveaux ces derniers mois est un peu différente, c’est faite plus en douceur que les fois précédentes, et si la configuration globale du marché d’un point de vue cycles et MM n’a rien à voir avec 1998 et 2006, on ne peut que rester vigilant sur l’évolution du marché dans les prochains jours ou dans les prochaines semaines, avec un potentiel de repli au niveau de la MM20 mois.

Et ce d’autant plus que les marchés américains se trouvent eux aussi sur d’importantes résistances, avec les 10700 pour le DJ, les 1145 pour le SP et dans une moindre mesure les 2330 sur le Nasdaq. Attention d’ailleurs au passage de ne pas être trop précis sur de tels tracés LT, et considérer par exemple que parce qu’ils ont été franchis de 10 pts, tout danger est écarté, ou au contraire par ce qu’ils n’ont pas été testé pour 10 pts, l’objectif n’a pas encore été atteint…

Mais n’y voyez pas non plus une opportunité de shorter le marché les yeux fermés. Si on se penche en effet sur d’autres indices, le FTSE par exemple, l’équivalent des seuils actuels, que l’on peut fixer à 5400 pts, a été allègrement franchi fin décembre. Sur l’IBEX, ce niveau a même été franchi fin juillet / début août, avant qu’un autre seuil de résistance intermédiaire au niveau des 12100 ne soit légèrement franchi en ce début d’année (avant d’être réintégré), alors que la résistance majeure suivante, au niveau des 12800, est encore à distance respectable. Quant au CAC, la situation est un peu plus complexe et fera l’objet d’une analyse MT dans les prochains jours, mais on peut estimer qu’au delà des 4020/4030, le marché pourrait être en mesure d’aller chercher une importante zone de résistance entre 4200 et 4400.

Méfiance donc, vigilance, mais comme toujours, attendons de réels signes de confirmation, dans un sens ou dans l’autre, pour envisager la suite des évènements.

S'abonner aux publications du site