Point MT/LT rapide sur Wall Street

DJ-100811-LTAprès une très belle résistance ces derniers mois, Wall Street a lourdement chuté ces derniers jours. Malgré des effectifs réduits à leur strict minimum en cette période de congés, nous vous proposons de revenir très rapidement sur la configuration MT/LT du Dow Jones et du Nasdaq, avant de vous proposer une analyse plus court terme d’ici une petite demi-heure.

Honneur au plus vieux des indices, avec le Dow qui vient donc de lâcher près de 16% depuis le 21 juillet. Un repli violent, et qui a créé un début de panique, mais si la situation graphique est inquiétante en Europe, avec souvent des retours sur les niveaux de l’été 2009, nous allons voir qu’il s’agit pour l’instant de relativiser la baisse intervenue sur les marchés américains. Lire la suite...

Tout d’abord car ce repli est parti quasiment des plus hauts annuels du Dow Jones, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus, et de niveaux finalement relativement proches des plus hauts de 2007/2008. Une situation qui contraste particulièrement avec notre CAC par exemple, qui se trouve sur des équivalents Dow Jones vers 8200 pts, soit près de 25% plus bas que les niveaux actuels!

Par ailleurs, le Dow est de retour sur une importante horizontale au niveau des 10700 pts, qui correspond également plus ou moins à l’objectif théorique issu de la cassure de l’horizontale des 11770. Un rebond pourrait donc s’organiser autour des niveaux actuels, ou tout au moins une stabilisation.

Au regard du comportement des indices européens, une cassure est toutefois possible, avec cette fois un objectif qui pourrait se situer autour des 9630/9700 pts, dernier palier avant un risque de dégradation substantielle. A la hausse, seul un retour au delà des 11750 puis des 11900 permettrait de renouer avec une tendance plus haussière.

NAS-100811-MTCôté Nasdaq, la situation est relativement similaire, avec un plongeon parti quasiment des plus hauts annuels, qui sont aussi des plus hauts depuis début 2001… Il s’agit donc de le relativiser, même s’il nous apporte une première information : le léger franchissement des plus hauts de 2007 pourrait n’être qu’une fausse cassure, même si le Nasdaq 100 l’a lui plus nettement confirmée.

Ce mouvement de repli en place depuis le 27 juillet paraît par ailleurs bien léger au regard de la hausse depuis le point bas de 2009, avec un Nasdaq qui reste sur des niveaux relativement élevés par rapport à ces 10 dernières années. Seule la violence de la chute dénote un peu par rapport aux mouvements précédents.

C’est d’ailleurs ce qui peut inquiéter, sachant que le fait que nous soyons sur des niveaux « élevés » est à double tranchant : cela peut être vu comme un facteur de force et de résistance du marché, mais aussi comme un risque avec un potentiel de repli particulièrement important.

En attendant, pour les prochaines semaines et prochains mois, on surveillera l’importante zone sur laquelle est venu se poser pour l’instant le Nasdaq, correspondant à un triple support : horizontal, oblique rouge et base du canal vert clair. Au regard de la violence du repli, un rebond est attendu dans un premier temps, mais les risques de cassure plus ou moins rapide sont bien présents, avec derrière un risque de poursuite du repli en direction des horizontales suivantes, sur 2160, 2000 voire 1880 et 1780, avant la base du grand canal vert.

A la hausse, le rebond restera technique tant que le Nasdaq ne sera pas repassé au delà des 2540 puis plus sûrement des 2610, avec une zone intermédiaire sur 2460/2480. Ce n’est qu’au delà des 2610 que l’on pourrait envisager un retour en direction des plus hauts annuels, tout en se méfiant des 2720/2730 et de l’oblique bleue.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.