L’ESTX50 au 03/09/10

Pour faire suite à notre tour d’horizon des indices européens de ce week-end, et sur demande de l’un d’entre vous, voici donc comme promis une analyse de l’Eurostoxx 50, qui, rappelons-le, est un indice constitué des 50 plus importantes sociétés européennes. Lire la suite...

ESTX50-060910LTNous n’analysons que peu cet indice, lui préférant les indices nationaux. Aussi, commençons par une vision long terme, histoire de mieux situer nos tracés. Sans surprise, on retrouve des variations très proches de ce que l’on a sur le CAC. Nous ne ferons donc que peu de commentaires à ce niveau là, si ce n’est pour noter que les obliques baissières rouges semblent perdre à court terme de leur poids au profit d’obliques orange légèrement plus baissières.

On notera aussi que le rebond depuis le mois de mars 2009 ne serait pas sans rappeler celui de mars 2003, avec toutefois des amplitudes et rapiditié de variations plus importantes. Ainsi, parti de plus bas, le rebond est allé un peu plus haut et ce plus un peu plus rapidement, tandis que les oscillations qui ont suivi depuis fin 2009/début 2010 sont plus importantes que celles de fin 2003/début 2004. Pour le reste, les similitudes sont loin d’être anodines. Si elles se poursuivaient, nous devrions d’ailleurs avoir droit à une phase de hausse jusqu’à début 2011…

Un scénario a prendre naturellement avec des pincettes, puisque rien ne dit que l’histoire se répètera, d’autant qu’il reste encore un certain nombre de résistances à franchir.

ESTX50-060910MTDes résistances que l’on retrouve sur notre vue CT/MT, qui montre un indice Eurostoxx 50 qui s’incrit dans un double canal baissier MT/LT orange et MT marron, tandis qu’à CT, les cours sont guidés par des parallèles haussières vertes.

Si nous avons vu que le CAC ou les principaux autres indices européens sont au contact de leur résistance marron, il est intéressant de noter que nous avons ici encore une petite marge avant de tester ce seuil de résistance, ce qui tendrait à laisser penser que les plus grosses capitalisations affichent un certain retard par rapport aux sociétés de taille juste inférieure. Peu importe, pour celui qui trade l’Eurostoxx 50, nous sommes clairement dans une configuration indécise en ce début septembre, avec un marché coincé entre parallèles haussières et baissières. Difficile de trancher pour l’instant.

Il faudra donc attendre ou la cassure de l’oblique marron, qui devrait nous valoir une accélération haussière en direction de la résistance verte et de l’oblique orange dans les prochaines semaines / prochains mois, ou la cassure du support ascendant vert, qui devrait être suivi d’une reprise de la baisse court terme en direction de l’oblique orange vers 2440 pts. Cela pourra également être pris comme une confirmation en cas de franchissement par l’un ou l’autre des indices nationaux.

A plus court terme, on pourra surveiller l’horizontale des 2670/2675 qui peut être considérée comme ligne de partage entre biais haussier et biais baissier.

S'abonner aux publications du site