Comment fixer la taille de vos positions de trading ? (4)

Nous avons vu il y a deux jours qu’il y avait différents paramètres qui entraient en ligne de compte pour calculer la taille de vos positions de trading. J’ai découpé ces paramètres en trois catégories. La première vous a été présentée avant hier, la deuxième hier. Voici venu le moment de la troisième et dernière.

Après la prise en compte du risque portefeuille et du risque position, après avoir considéré que ce risque position dépendait de votre système de trading et du positionnement de votre stop, il est important de ne pas oublier les paramètres externes liés au marché.

Je veux parler ici des caractéristiques propres à chaque marché, et notamment de la volatilité. Si vous traitez les actions en swing trading, vous serez soumis à un risque non négligeable de gap haussier ou baissier d’un jour sur l’autre. Si vous intervenez au contraire sur les devises, vous vous affranchirez de ce type de risque mais vous devrez affronter une volatilité intraday potentiellement plus importante.

Chaque marché a ses propres caractéristiques, ses propres risques, ses propres inconvénients et avantages. Sa propre volatilité aussi, qui peut d’ailleurs varier plus ou moins fortement dans le temps selon le marché considéré.

On ne travaillera donc pas forcément avec la même taille de position selon le marché sur lequel on travaille. C’est d’autant plus vrai sur le marché des produits dérivés, du Forex et des CFD notamment, où la taille des positions se calcule souvent en nombre de lots. Or chaque lot ne représente pas forcément le même montant d’investissement. Je consacrerai d’ailleurs un article complet sur le sujet dans les prochains jours ou prochaines semaines.

La volatilité et les caractéristiques et risques propres à chaque marché sont donc les derniers paramètres importants à prendre en compte dans l’estimation du risque position, à partir duquel sera calculé la taille de vos positions.

Pas simple peut être, d’autant que des paramètres comme la volatilité ou la probabilité de déclenchement de vos stops ne peuvent être obtenus facilement et ne sont pas constants dans le temps. Vous devrez donc sans doute passer par des approximations, prendre des précautions.

C’est en tout cas un passage obligé pour celui qui veut aborder les marchés sérieusement et sans prendre des risques inconsidérés ou tout simplement non identifiés.

 

Pour aller plus loin : « Money Management : l’art de gérer le risque »

S'abonner aux publications du site