CAC hebdo : doit-on s’inquiéter du repli actuel ?

Ma dernière analyse moyen/long terme remonte au moins d’avril, juste avant les élections, alors que le CAC s’apprêtait à franchir sa résistance baissière de long terme. Cette dernière présente deux alternatives de tracés, en rouge et orange sur le graphique ci-dessous, mais plus le temps passe, plus le tracé orange me semble prendre le dessus.

Quoiqu’il en soit, que l’on retienne l’une ou l’autre, cette résistance de long terme a été franchie, et le repli actuel ressemble pour l’instant plus à un pull back qu’à un retournement de tendance. La bougie de cette semaine est d’ailleurs revenue prendre appui sur sa MM20, avant de rebondir légèrement. Simple consolidation donc ?

C’est en tout cas une hypothèse tout à fait crédible. Mais creusons un peu plus. Au delà de mes résistances long terme rouge/orange déjà évoquées, le CAC 40 est guidé à moyen  terme à la fois par un large canal haussier violet, mais également des parallèles tracées en marron. Ces parallèles ont été validées par suffisamment de points ces dernières années et derniers mois pour ne pas y prêter attention.

Nous sommes d’ailleurs revenus cette semaine sur l’une d’entre elles. Cette dernière suffira-t-elle à relancer la tendance ? Où le CAC aura-t-il besoin d’aller chercher la suivante ? Difficile à dire pour l’instant.

Si on s’en tient à cette analyse hebdomadaire, il est tentant de miser sur un rebond sur ces niveaux (5250/5300), sachant que cette oblique marron est renforcée par la MM20 et un support haussier bleu. Mais le CAC résistera-t-il à l’attraction des gaps journaliers laissés ouverts depuis la fin août ? Et résistera-t-il à un toujours possible retournement baissier du côté de Wall Street ?

Avec la fin d’année qui approche, et son traditionnel rallye de fin d’année (nous y reviendrons début décembre, comme chaque année), on peut miser sur une prochaine reprise haussière. Mais attention, la zone actuelle, sans être déterminante, est une zone sensible pour la suite des évènements. Une cassure pourrait en effet nous valoir un retour sur l’oblique marron suivante, vers 5060/5070, avec derrière le risque d’une nouvelle dégradation, direction l’oblique orange vers 5000, avant l’oblique marron suivante, puis pourquoi pas l’oblique violette vers les 4600 pts. N’oublions pas qu’il reste un gap datant de fin 2016 au niveau de ces 4600 pts. Ne serait-ce pas un « super objectif » en cas de trou d’air consécutif à un brutal retournement du côté de Wall Street ?

S'abonner aux publications du site