Bien choisir son courtier en ligne – Le questionnaire

Après avoir fait un tour nous l’espérons exhaustif des critères de différenciation des courtiers les uns par rapport aux autres (pour un investissement basé en priorité sur les marchés actions), nous allons vous aider à affiner votre profil dans le but de faciliter votre décision finale. La sélection d’un courtier, comme d’ailleurs de n’importe quel prestataire de service, va se faire selon deux critères principaux : les prix et les services, le but étant de trouver le meilleur rapport qualité/prix pour chacun d’entre vous, en fonction de votre profil.

Pour vous aider à faire votre choix, nous vous avons présenté cette partie sous forme d’un questionnaire, un peu à l’image de ce que vous trouvez dans les magazines pour vous détendre l’été sur la plage. Ce questionnaire n’en reste pas moins sérieux, et en fonction de vos réponses, vous pourrez définir quel type d’investisseur vous êtes et vers quel type de courtier vous pouvez vous orienter.

Volontairement, nous avons écarté les solutions proposées par les banques, dont l’offre n’est compétitive ni au niveau des tarifs, ni au niveau des outils proposés. A la différence de la première partie de ce dossier, ce comparatif est par contre susceptible d’évoluer dans le temps en fonction de l’évolution des offres des courtiers, et de l’apparition éventuelle de nouveaux courtiers. Les intermédiaires comparés et étudiés ici comptent parmi les principales alternatives présentes sur le marché français (que le courtier soit français ou étranger). Nous tâchons de le tenir à jour le plus régulièrement possible. Si vous souhaitez que nous y ajoutions un courtier non répertorié, n’hésitez pas à nous contacter.

Par ailleurs, à la réalisation de ce questionnaire, nous nous sommes rendus compte qu’il avait quelques inconvénients et que le travail de comptage des points était un peu fastidieux. Nous travaillons à une seconde version, présentée différemment et avec un mode de fonctionnement à la fois plus simple et plus ludique. Mais cette nouvelle version demande du temps et ne sera pas disponible dans l’immédiat. En attendant, la version actuelle reste utilisable malgré ses défauts, et vous aidera à sélectionner le ou les courtiers qui vous correspondent le mieux.

A noter qu’une troisième partie vient compléter ce dossier, traitant des principaux pièges à éviter pour ne pas avoir de mauvaises surprises et avancer en connaissance de cause. Vous trouverez un lien vers cette partie en bas de page.

 

Le questionnaire

Munissez-vous d’une feuille de papier et notez vos réponses à chacune des 9 questions. Les résultats de ce questionnaire sont donnés dans un tableau récapitulatif situé à la fin des 9 questions. A noter bien sûr que rien ne vous interdit de pondérer vous même les questions les unes par rapport aux autres, en fonction de critères que vous jugeriez particulièrement importants à vos yeux.

 

1- Quel type d’investisseur je suis (en termes de durée de placement) ?

a- Un investisseur moyen ou long terme, qui investi sur des actions a priori pour plusieurs mois ou plusieurs années, essentiellement sur la base des fondamentaux.
b- Un investisseur court terme, qui préfère travailler sur quelques jours ou quelques semaines, sans pour autant exclure quelques positions moyen ou long terme.
c- Un investisseur intraday, qui ne conserve ses positions qu’exceptionnellement plus d’une journée.
d- Un investisseur polyvalent, capable de faire de l’intraday quand son temps et son inspiration le lui permet, ou de travailler à court voire à moyen et long terme selon les conditions de marché et son temps disponible.

 

2- Quelle est la taille de mes ordres ?

a- Je passe essentiellement des petits ordres, inférieurs à 2000 €.
b- Je passe des ordres de taille moyenne, entre 2000 et 7500 €.
c- Je passe surtout des gros ordres, de plus de 7500 €, jusqu’à 50.000 voir même 100.000 €.
d- Je passe aussi bien des petits que des gros ordres, en fonction du support d’investissement et de mon horizon de trading.

 

3- Combien d’ordres je passe et avec quelle régularité ?

a- Je passe plusieurs ordres par jour ou par semaine, au moins 30 ordres par mois et de façon régulière.
b- Je suis moyennement actif, de l’ordre d’une dizaine d’ordres par mois.
c- Je suis peu actif, quelques ordres par mois voire quelques ordres par an.
d- Je suis plutôt irrégulier, capable de passer 50 ordres un mois et aucun le mois suivant.


4- Quelles sont mes priorités au niveau des outils ? (plusieurs réponses possibles)

a- Un vrai temps réel, irréprochable, et une plateforme la plus fiable possible.
b- Une plateforme conviviale, complète, et personnalisable : graphiques, actualités, informations sur mon compte.
c- Une plateforme avant tout efficace et pratique, tournée vers la passation d’ordres, avec la possibilité de passer des ordres intelligents.
d- Une platerforme qui me permet encore plus, avec la possibilité de réaliser et personnaliser des scénarios de trading, ou la possibilité d’y « connecter » mon automate de trading.
e- Un outil basique et simple d’utilisation me suffit, l’essentiel étant pour moi de pouvoir passer mes ordres depuis n’importe quel ordinateur à partir d’une simple interface internet. Si j’ai besoin de plateformes graphiques, je passe par des logiciels spécialisés.

 

5- Quelles sont mes priorités au niveau de ma relation avec mon courtier et des services proposés ? (plusieurs réponses possibles)

a- Mon courtier n’est pour moi qu’un intermédiaire, et à partir du moment où il transmet mes ordres sur le marché, cela me suffit.
b- J’accorde une importante particulière au service client et à la hotline. J’ai besoin de pouvoir joindre mon courtier rapidement et à moindres frais à chaque fois que j’en ai besoin, et d’avoir pourquoi pas des services personnalisés.
c- Je souhaite que mon courtier m’offre une palette globale de services, comme la possibilité de souscrire d’autres types de placements (livrets rémunérés, gestion sous mandat, assurance vie), pour m’éviter entre autres de multiplier les intermédiaires.
d- Je souhaite que mon courtier m’informe et me conseille de façon régulière, me propose régulièrement des formations ou un accompagnement dans la gestion de mon compte.
e- La solidité financière de mon courtier et la sécurité de mes comptes est très importante pour moi.

 

6- Quelles sont vos habitudes de trading et quelle est votre approche des marchés ? (plusieurs réponses possibles)

a- Je passe mes ordres souvent en dehors des heures d’ouverture des marchés, et trade parfois également depuis mon travail, sans avoir toutefois la possibilité de suivre les marchés en continu. Les ordres dits intelligents et la possibilité de créer des scénarios de trading est une option intéressante.
b- Je suis un trader compulsif, prêt à passer des ordres dans toutes les circonstances et à partir de n’importe quel moyen. J’ai besoin de pouvoir passer mes ordres à partir de mon téléphone portable et autres accès portatifs à internet, voir par téléphone en cas d’urgence.
c- Je trade dans les conditions d’un professionnel, de chez moi et dans un environnement adapté, en direct pendant l’ouverture des marchés. Quand je trade, je me consacre à 100% à cette activité, que je passe ou non beaucoup d’ordres.
d- Je fais de temps à autre un peu de SRD, parfois même beaucoup, mais je m’arrange pour ne jamais reporter mes positions d’un mois sur l’autre.
e- J’utilise beaucoup le SRD et il m’arrive même fréquemment de reporter mes positions.

 

7- Quels sont les types d’ordres que je passe le plus souvent ? (plusieurs réponses possibles)

a- Que j’investisse peu ou beaucoup, souvent ou moins souvent, je privilégie des ordres passés à l’avance à cours limité.
b- Quand j’ai décidé d’acheter ou de vendre, je le fais dans l’instant et souvent au prix du marché ou à tout prix (ordres à la meilleure limite ou au marché).
c- Lorsque j’utilise des ordres à déclenchement, pour entrée en position ou pour me protéger, je privilégie les ordres à plage, avec une plage réduite au minimum pour éviter trop d’écarts de cours.
d- Lorsque j’utilise des ordres à déclenchement, je préfère des ordres à seuil ou à plage large, pour être sûr d’être exécuté.

 

8- Quels sont vos marchés de prédilection

a- Je trade essentiellement sur le marché français, mais peut être intéressé occasionnellement sur les marchés actions étrangers.
b- J’investis autant sur les marchés actions étrangers que sur le marché français.
c- Je souhaite pouvoir investir avec le même intermédiaire également sur les futures (sans que les tarifs soient exorbitants bien sûr).
d- Je souhaite pouvoir investir également avec le même courtier sur les CFD et le Forex.


9- Parmi les critères ci-dessous, lesquels sont importants pour moi ?

a- Je ne supporte pas les frais fixes, quels qu’ils soient, même si cela m’oblige à passer un nombre minimum d’ordres
b- Je n’aime pas les frais fixes imposés, mais suis prêt à payer à la carte pour certains d’entre eux en connaissance de cause.
c- Je préfère éviter les frais fixes, ou les minimiser, mais cherche surtout à éviter les frais cachés.
d- Investir en bourse à partir d’un compte rémunéré est un avantage important.

 

Les résultats

Les résultats de ce questionnaires sont accessibles à partir du tableau ci-dessous. Le principe d’utilisation de ce tableau est simple : en fonction des réponses aux 9 questions ci-dessus, vous pouvez obtenir une croix (X), deux croix (XX), ou aucune (-), pour chacun des 13 choix qui s’offrent à vous. Il vous suffit alors d’additionner le nombre de croix que vous obtenez pour chacun des choix 1 à 13. Le ou les choix qui obtiennent le maximum de croix sont ceux qui vous correspondent le plus.

Mais attention, si vous tombez, en fonction de vos réponses, sur une « tête de mort », vous devez éliminer le choix correspondant, même si vous aviez un nombre important de croix (X) pour les autres questions.

TableauCourtiersComparatifV3

Comptabilisez le ou les choix pour lesquels vous avez le maximum de X, sans avoir une « tête de mort », et reportez-vous aux détails ci-dessous pour savoir quel(s) courtier(s) répondent le mieux à votre profil.

Choix 1 : Dubus S.A.

Privilégiez le tarif 2 bis, proposé sur notre page courtiers partenaires, notamment si vous passez des ordres supérieurs à 3000€, ce tarif restant quoiqu’il en soit compétitif pour des petits ordres comme pour des gros ordres, avec en plus l’avantage du retour gratuit intraday (vrai retour gratuit sans condition de nombre de titres). Sinon, le tarif 1 bis au pourcentage est également intéressant, mais devient cher au delà de 5000€.
Courtier renommé pour son temps réel et sa plateforme particulièrement fiable et rapide, son outil d’ordres intelligents et scénarios de trading entièrement paramétrable, et son compte titre rémunéré au jour le jour.
Propose également les futures accessibles à partir de votre compte titre et sur la même plateforme (adaptée avec carnet d’ordre vertical et passage d’ordre et déplacement directement sur le carnet), avantage unique qui vous permet de trader indifféremment avec la même somme sur les actions ou les futures.
Propose également à côté de votre compte titre des offres de gestion sous mandat et la possibilité de souscrire des assurances vies (offre diversifiée propre aux courtiers indépendants) : nous consulter.

Les principaux inconvénients sont au niveau du SRD (tarification complexe, deux options possibles – nous consulter pour plus de précisions, car il est possible d’en arriver quand même à une tarification équivalente à la concurrence), au niveau de l’absence de plateforme graphique évoluée même si une plateforme graphique au delà de l’intraday est disponible(à noter également le remboursement possible d’abonnements à des logiciels externes), et au niveau des droits de garde, même si les autres courtiers qui ont aboli les droits de garde se rattrapent au niveau de nombreux frais secondaires (abonnements, plateformes payantes, nombre d’ordre minimum, virements, recommandés, clôture de compte, hotline, etc…). Les DDG sont quand même diminués de 1% à chaque ordre facturé plus de 15€.

Enfin, à noter qu’il s’agit du seul courtier qui propose une exécution et une facturation telle que ça s’est passé sur le marché. Cela peut donner lieu à des exécutions et facturations multiples en cas d’ordre au marché ou à seuil de déclenchement, mais contrairement aux idées reçues, cela revient en général moins cher pour le client, notamment lorsque les ordres sont d’une taille importante (et donc plus sujets aux multiexecutions). Nous détaillons cela dans la troisième et dernière partie de ce dossier.

Il s’agit quoiqu’il en soit d’une des meilleures alternatives du marché, et explique que nous en ayons fait notre partenaire. Pour plus d’informations, pour découvrir leur plateforme ou obtenir les documents d’ouverture de compte, adressez-nous vos coordonnées postales et téléphoniques via formulaire mail.

 

Choix 2 : Bourse Direct nouvelle tarification

Pour concurrencer Binck Bank, Bourse Direct a lancé en septembre 2010 une toute nouvelle tarification particulièrement attrayante, avec un tarif à 0.99€ TTC pour les ordres inférieurs à 1100€, puis 0.09% jusqu’à 100.000€ avec un plafond à 12€ TTC. Une offre d’autant plus intéressante qu’elle est adaptée aussi bien aux petits qu’aux gros ordres, et n’est pas conditionnée à un nombre minimum d’ordres.

Cette tarification est donc particulièrement compétitive pour beaucoup d’investisseurs. Seuls les tradeurs très actifs, tradeurs intraday et cherchant des outils performants et plateformes de trading évoluées n’y trouveront pas leur compte, puisque les ordres ne pourront être passés qu’à partir du site internet (temps réel / streaming gratuit quand même), et non à partir d’une plateforme de trading dédiée. Pour ceux là, l’offre TradeBox détaillée plus bas pourra être intéressante, tout comme l’offre proposée ci-dessus par Dubus.

A noter aussi les frais de clôture de compte, changement de tarif et frais sur virements sortants.

Pour saluer toutefois ce nouveau tarif, un partenariat vient d’être initié par Bourse Direct, cette offre étant très complémentaire des autres offres de nos partenaires. Vous pourrez de ce fait profiter des avantages réservés à nos clients. Pour plus d’informations et pour obtenir les documents d’ouverture de compte, contactez nous via notre formulaire mail.

 

Choix 3 : Cortal-Consors Trading, Petits Ordres, et Boursorama Classic

Suite à des problèmes à répétition et un service client particulièrement désastreux, nous retirons Cortal-Consors des résultats de ce comparatif.

Offres adaptées aux investisseurs qui passent des ordres de petite taille, elles sont assez voisines, avec deux courtiers parmis les plus connus en France, car adossés respectivement à BNP Paribas et à la Société Générale. Leurs sites internets sont complets et les outils globalement conviviaux. Ces deux courtiers vous permettent d’accéder également à une offre variée pour vos placements, entre livret rémunéré, assurance vie, fonds et SICAV, ou gestion sous mandat.

Mais le niveau relativement élevé des frais rend le tarif peu compétitif par rapport à la concurrence dès que vous passez plus d’un ou deux ordres par mois.

Attention au temps réel payant et à la nécessité de passer au moins un ordre par mois pour s’affranchir des frais d’abonnement chez Boursorama. Attention au surcoût de 1€ pour les ordres sur Euronext (bien plus liquide que l’équivalent maison TradeGate), et au surcoût de 4€ pour les ordres autres que « au marché » et « à la meilleure limite » pour Cortal, et à la nécessité de passer un ordre par mois minimum pour s’affranchir des droits de garde et bénéficier du logiciel Active Trader.

Choix 4 : Fortuneo Petits Ordres

Offres adaptées aux investisseurs qui passent des ordres de petite taille, et qui peuvent être relativement actifs, les frais de courtage étant moins élevés que pour le choix 3. Temps réel et ordres intelligents gratuits, outils conviviaux. Possibilité de traiter également les CFD et les futures à des conditions correctes.

Attention aux frais de clôture de PEA, à quelques soucis de lenteur et problèmes techniques répertoriés, et à la nécessité de passer au minimum un ordre par mois pour éviter les frais d’abonnement. Le choix 2 nouvellement sorti nous semble toutefois plus compétitif sur bien des points, sauf sur la plateforme de trading.

Pour obtenir gratuitement les documentations correspondantes : cliquez ici.

 

Choix 5 : Cortal Consors Pro-Active Trading et Boursorama Trader

Suite à des problèmes à répétition et un service client particulièrement désastreux, nous retirons Cortal-Consors des résultats de ce comparatif.

Offres adaptées aux investisseurs qui passent des ordres de taille moyenne, elles sont assez voisines, avec deux courtiers parmi les plus connus en France, car adossés respectivement à BNP Paribas et à la Société Générale. Leurs sites internet sont complets et les outils globalement conviviaux. Ils vous permettent d’accéder également à une offre variée pour vos placements, entre livret rémunéré, assurance vie, fonds et SICAV, ou gestion sous mandat.

Attention au temps réel payant et à la nécessité de passer au moins un ordre par mois pour s’affranchir des frais d’abonnement chez Boursorama. Attention au surcoût de 1€ pour les ordres sur Euronext (bien plus liquide que l’équivalent maison TradeGate) chez Cortal Consors, et à la nécessité de passer un ordre par mois minimum pour s’affranchir des frais d’abonnement. Logiciel Active Trader gratuit par contre.
Attention également au coût indirect lié aux exécutions à cours multiples pour les ordres au marché ou à seuil de déclenchement (cf. partie 3 de ce dossier).

 

Choix 6 : Fortuneo Eco

Offre adaptée aux investisseurs qui passent des ordres de taille intermédiaire, et qui peuvent être relativement actifs, les frais de courtage étant moins élevés que pour le choix 5. Temps réel et ordres intelligents gratuits, outils conviviaux. Possibilité de traiter également les CFD et les futures à des conditions correctes.

Attention aux frais de SRD et de report élevés, aux frais de clôture de PEA, à quelques soucis de lenteur et problèmes techniques répertoriés, et à la nécessité d’avoir au moins 5000€ d’encours sur le compte.
Attention également au coût indirect lié aux exécutions à cours multiples pour les ordres au marché ou à seuil de déclenchement (cf. partie 3 de ce dossier).

Pour obtenir gratuitement la documentation correspondante : cliquez ici.

 

Choix 7 : Boursorama Ultimate Trader

Offre adaptée aux investisseurs qui passent au moins 30 ordres par mois. La plateforme proposée est complète, conviviale et efficace, même s’il arrive de noter quelques lenteurs dans des marchés actifs. Pas de retour intraday gratuit par contre. Vous pouvez également accéder à une offre variée pour vos placements, entre livret rémunéré, assurance vie, fonds et SICAV, ou gestion sous mandat. A noter que l’accès à la plateforme Prorealtime est gratuit.

Les principales limites tiennent dans le nombre minimum de 30 ordres à passer chaque mois, et à un temps réel pas toujours irréprochable.
Attention également au coût indirect lié aux exécutions à cours multiples pour les ordres au marché ou à seuil de déclenchement (cf. partie 3 de ce dossier).

 

Choix 8 : Bourse Direct (et Capitol) Direct Trader et Fortuneo Trader Actif

Offres adaptées aux investisseurs qui passent au moins 30 ordres par mois. Plateformes conviviales, complètes et efficaces, même s’il arrive de noter quelques lenteurs dans des marchés actifs. Pas de retour intraday gratuit par contre. Possibilité de traiter également les CFD et les futures à des conditions correctes.

Les principales limites tiennent dans le nombre minimum d’ordres à passer chaque mois pour les deux courtiers (variables selon les offres) et les pénalités en cas de non respect de ce minimum d’ordres.
Attention numéro d’appel payant chez Bourse Direct, frais de clôture de compte, virements et recommandés également payants.
Attention frais de clôture de PEA, et quelques soucis de lenteur et problèmes techniques répertoriés chez Fortuneo. Futures non disponibles.
Attention également au coût indirect lié aux exécutions à cours multiples pour les ordres au marché ou à seuil de déclenchement (cf. partie 3 de ce dossier).

A noter le partenariat mis en place avec Bourse Direct (et Capitol), qui vous permet de cumuler des points de fidélité FSC et d’autres avantages si vous ouvrez un compte par notre intermédiaire : nous contacter. Pour obtenir gratuitement la documentation Fortuneo : cliquez ici.

 

Choix 9 : Bourse Direct (et Capitol) TradeBox et Fortuneo Packs 100/400

Offres adaptées aux investisseurs très actifs, qui permettent de réduire de façon très importante le coût des ordres avec la quantité. Réellement intéressant pour les ordres de taille relativement importante. Outils et services tous gratuits, plateformes conviviales, complètes et efficaces, même s’il arrive de noter quelques lenteurs dans des marchés actifs. Pas de retour intraday gratuit par contre. Possibilité de traiter également les CFD et les futures à des conditions correctes.

Les principales limites tiennent dans le nombre minimum d’ordres à passer chaque mois pour les deux courtiers (variables selon les offres) pour bénéficier d’un tarif attractif.
Attention numéro d’appel payant chez Bourse Direct, frais de clôture de compte, virements et recommandés également payants.
Attention frais de clôture de PEA, et quelques soucis de lenteur et problèmes techniques répertoriés chez Fortuneo.

A noter le partenariat mis en place avec Bourse Direct (et Capitol), qui vous permet de cumuler des points de fidélité FSC et d’autres avantages si vous ouvrez un compte par notre intermédiaire : nous contacter. Pour obtenir gratuitement la documentation Fortuneo : cliquez ici.

 

Choix 10 : Cortal Consors Unlimited Trading

Suite à des problèmes à répétition et un service client particulièrement désastreux, nous retirons Cortal-Consors des résultats de ce comparatif.

 

Offres adaptées aux investisseurs qui passent un nombre très important d’ordres par mois, avec un courtier parmi les plus connus en France, adossés à BNP Paribas. La plateforme proposée est complète, conviviale et efficace, même s’il arrive de noter quelques lenteurs dans des marchés actifs. Pas de retour intraday gratuit par contre. Vous pouvez également accéder à une offre variée pour vos placements, entre livret rémunéré, assurance vie, fonds et SICAV, ou gestion sous mandat.

A noter une tarification sur mesure, et une offre de frais de courtage gratuits au delà du 250ème ordre mensuel passé.

Les principales limites tiennent dans le nombre minimum d’ordres à passer chaque mois pour que ce soit rentable, à un temps réel pas toujours irréprochable, et au surcoût de 1€ pour les ordres sur Euronext.
Attention également au coût indirect lié aux exécutions à cours multiples pour les ordres au marché ou à seuil de déclenchement (cf. partie 3 de ce dossier).

 

Choix 11 : BinckBank

Nouveau venu sur le marché français, BinckBank se pose en tant que casseur de prix, avec une offre sensiblement moins chère que la concurrence, à l’exception de la nouvelle offre Bourse Direct, qui nous semble même plus performante. C’est toutefois une des solutions actuelles la moins chère du marché, avec de fréquentes offres promotionnelles. Mais qu’en est-il du rapport qualité prix et de la solidité de ce courtier néerlandais ? Les tarifs ont en tout cas le mérite d’être clairs, et compétitifs quelque soit la taille de l’ordre passé, évitant de cloisonner le client dans une gamme d’ordres donnée. Pas de droits de garde, frais d’abonnement, ni de nombre d’ordres minimum, les seuls frais fixes étant pour la clôture d’un PEA. Côté outils, à noter la nouvelle plateforme Trader, gratuite, mais qui reste quand même en deçà des plateformes de trading de la plupart des concurrents.

Attention également à un temps réel loin d’être irréprochable, plusieurs soucis techniques déjà répertoriés, et une exécution des ordres qui peut laisser à désirer si vous intervenez en temps réel en cours de séance (coût indirect qui peut devenir important), notamment pour les ordres au marché et à la meilleure limite, lors d’exécutions à cours multiples(cf. partie 3 de ce dossier).. A noter que le SRD est désormais disponible depuis peu.

Pour obtenir gratuitement la documentation correspondante : cliquez ici.

 

Choix 12 : IW Bank

Coutier Italien, IW Bank propose une offre simple et compétitive pour les ordres au delà de 5000 à 6000€. Pas de droits de garde, frais d’abonnement ou nombre minimum d’ordres. Les plateformes sont complètes et efficaces, mais pas forcément très simples d’utilisation au premier abord. A noter l’accès à de très nombreux marchés étrangers à des prix compétitifs. Accès également au trading sur futures, forex, et matières premières.

Attention par contre à la hotline, joignable sur un numéro italien à partir d’un téléphone portable. Pas de SRD en temps que tel, mais possibilité d’acheter (intraday et overnight) et vendre à découvert (intraday uniquement), avec levier important. Mais attention aux frais pour activation de l’achat à découvert intraday, pour l’activation de l’achat à découvert overnight, et pour l’activation de la vente à découvert intraday. Pas de vente à découvert sur plusieurs jours.

 

Choix 13 : Saxo Banque

Courtier danois à l’origine, Saxo Banque est arrivée en force sur le marché français, et s’affiche comme un concurrent sérieux, avec une offre complète du marché action au marché Forex, en passant par les CFD et les Futures. Saxo possède de nombreux points forts, comme un accès à de nombreux marchés internationaux à tarifs attractifs, une tarification simple basée sur un pourcentage attractif et des minimums raisonnables, et une plateforme de trading complète. Pour en rester à la tarification, les frais fixes sont quasiment inexistants, ce qui fait de Saxo un courtier particulièrement bien placé d’un point de vue rapport qualité/prix. A noter que Saxo vous offre également la possibilité de trader depuis votre téléphone mobile avec une plateforme dédiée.

Un des inconvénients principaux vient du fait que Saxo ne propose pas le SRD, préférant aiguiller les clients vers les CFD. S’il existe une offre de CFD DMA (avec carnet d’ordre identique à celui du marché), il s’agit d’un élément qui peut être dérangeant pour les traders habitués au SRD, même si les CFD ont d’autres avantages. A noter aussi que les PEA ne sont pour l’instant pas accessibles. Ce devrait être réglé pour le printemps 2012.

Compte tenu toutefois des avantages de ce courtier, bien plus nombreux que les inconvénients, nous avons initié un partenariat avec Saxo à l’hiver 2011. Il s’agit du cinquième et dernier partenariat courtier que nous mettons a priori en place (WHSelfinvest et ActivTrades ne figurant pas ici car présents uniquement sur le marché des Futures, CFD et Forex), ayant désormais une offre complète qui sélectionne les meilleurs intervenants de la place (dans votre intérêt et non pas pour le montant des commissions qui nous sont versées – dont au passage nous vous faisons bénéficier au travers des points de fidélité) et nous semble couvrir l’ensemble des profils d’investisseurs et traders qui peuvent exister.

Pour plus d’informations sur ce partenariat et quels sont vos avantages, n’hésitez pas à nous contacter.

Voilà pour ce questionnaire qui recense les principaux courtiers présents sur le marché français. Pour clore ce dossier sur les courtiers en ligne, nous vous invitons à consulter la troisième et dernière partie, consacrée aux principaux pièges à éviter et idées reçues sur certains avantages ou inconvénients des brokers.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.