Analyse MT/LT CAC : ça se complique…

CAC-050811-LTNotre dernière analyse moyen/long terme du CAC remonte à mi-juillet, avec la cassure de la tendance de fond haussière. Moins d’un mois plus tard, nous voici déjà au bord du gouffre – à moins que nous n’y soyons déjà -… Avec 10 séances de repli consécutives, et 600 pts de parcourus depuis le 22 juillet, le CAC bat en effet des records, et nous amène donc à nous poser la question des conséquences potentielles à court, moyen et long terme de la chute actuelle.

Autant vous le dire tout de suite, nous n’avons aucunes certitudes quant à l’avenir du marché. Tout au plus quelques scénarios privilégiés, mais nous ne voudrions pas présenter une analyse trop partiale : nous allons donc tenter d’analyser objectivement la situation, graphiquement parlant. Lire la suite...

Nous avons déjà vu le scénario du pire dans « l’analyse » publiée vendredi, tentons désormais de voir quelles options s’offrent à nous. Pour bien situer les tendances en cours, sachant que la situation n’est pas forcément des plus évidentes sur le CAC, reprenons notre graphique long terme ci-dessus.

A noter que nos parallèles vertes historiques ont été légèrement ajustées à la baisse, pour mieux prendre en compte le comportement du CAC de ces trois dernières années. Ces parallèles restent les lignes directrices de la tendance haussière de long terme.

A cela viennent s’ajouter les parallèles baissières rouges, et les « horizontales » bleu clair, formant en fait depuis plus de 10 ans un large triangle rouge/bleu.

Après être revenu au niveau de la résistance verte et des médianes rouges et de la médiane bleue, le CAC semble être en passe de repartir à la baisse, en direction de la parallèle verte passant ce mois-ci vers 2870, voire en direction de la base de notre triangle (support bleu vers 2500). Le problème dans un tel scénario, c’est que nous aurions un comportement atypique pour une évolution au sein d’un triangle, qui voudrait que le CAC poursuivre plutôt en direction de la résistance rouge.

Sachant que nous ne nous sommes que peu écarté encore des médianes rouges, et que la bougie mensuelle en cours est loin d’être terminée, une reprise haussière ne peut être écartée, même si elle paraît bien compromise à l’heure actuelle (cf. toutefois notre analyse de l’année dernière : « Des configurations trompeuses« ). A moins qu’il faille préférer l’hypothèse du canal rouge à celle du triangle bleu/rouge ? Dans ce cas là, l’objectif pourrait être la zone des 2000 pts, où convergent les obliques verte et rouge…

CAC-050811-MTPour tenter d’y voir un peu plus clair sur ce qui nous attend dans les prochaines semaines, zoomons un peu sur un graphique MT, reprenant l’évolution de ces 10 dernières années au sein de notre triangle. On y retrouve l’échec contre la zone médiane des 4100, et la récente cassure de la zone horizontale des 3300/3400. Une cassure qui présage d’une poursuite baissière en direction du support vert, à moins que nous soyons dans une exagération baissière ou dans la formation d’un triangle inversé. Dans ces cas là, il sera important de surveiller l’appui sur l’oblique bleue toute proche (vers 3170), et surtout la bougie formée en fin de mois.

Pour éviter une aggravation et un retour sur l’oblique verte (qui pourrait toutefois prendre quelques mois), il faudra que le CAC reparte rapidement de l’avant : seul un retour au dessus de la zone des 3600 puis surtout des 3700 permettrait de ramener suffisament le CAC à l’intérieur du triangle inversé bleu et du range 3300/4100 pour pouvoir envisager un prochain retour au delà des 4000 pts.

A défaut, il y a fort à craindre que le repli se poursuive en direction des objectifs cités plus haut. Des objectifs qui pourraient, rappellons-le, n’être atteints que dans plusieurs mois voir années. Il n’est donc pas forcément opportun de vous précipiter à la vente, d’autant qu’il ne s’agit que de scénarios et en aucun cas de certitudes.

S'abonner aux publications du site

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.